Spying by God beyond the keyhole

Dans les autobus, de petits icônes indiquent que les premiers bancs sont réservés pour les gens du clergé. Au Sri Lanka, Dieu mérite le .

En route vers le site de Mihintale, tout le monde est vêtu de blanc. Ici, c’est une coutume pour visiter les sites bouddhistes. La dernière fois que j’ai vu autant de gens vêtus de blancs à Montréal, ce n’était pas pour aller prier.

Lotus à Minhintale

Arrivée au site, des haut-parleurs diffusent des paroles en cingalais. On est nus pieds et le sable est brûlant. J’ai envie de prendre des photos de tout, mais j’ai peur d’offenser ou de déranger une prière, alors je continue de prendre des tonnes de photos de singes.

De voir tous ces gens prier en même temps dans une langue que je ne comprends pas, j’ai l’impression d’être une enfant qui regarde par le trou d’une serrure un monde qui m’est inconnu.

Les escaliers pour se rendre au site sont faites de petites marches en pierre pas très hautes et faciles à monter. Les singes sont là tout au long du parcours pour vous faire oublier l’effort physique. Je me rappelle que lorsque mon ami Brésilien était venu visiter Montréal, il était fasciné par les écureuils et n’arrêtait pas de les prendre en photo. Je me dis que je dois avoir l’air de la même chose avec les singes du Sri Lanka.

À gauche, un grand Bouddha blanc, devant, une pagode, partout des gens de tout âge. C’est beau. Pas une beauté d’intérieur de château, mais une beauté qui vient de se lever le matin pas maquillée.

Visite du site de Mihintale au Sri Lanka

Où voir des singes au Sri Lanka

Site Bouddhiste de Mihintale au Sri Lanka

Singe à Mihintale

La même journée, on a poursuivi notre exploration religieuse au site d’Anuradhapura. On était claquées, on avait la plante des pieds brûlée d’avoir marché nus pieds au soleil, mais on s’est convaincues d’y aller.

Une femme m’a donné une jolie fleur de lotus blanche pour que je puisse la déposer comme offrande. Je l’ai placée sur la pagode un peu maladroitement, comme si je voulais être certaine de poser mon morceau au bon endroit dans le puzzle de Dieu. La dame a ri et m’a fait un petit signe d’approbation de la tête. Fiou.

Le site d’Anuradhapura est très étendu et ça vaut la peine de vous engager un chauffeur de tuktuk. Lonely Planet vous suggère de vous louer un vélo, mais je vous le dis, vous allez galèrer.

Pour les prières, les gens tournent autour des pagodes, dans le sens anti-horaire, déposent des fleurs sur le rebord, puis posent les mains sur la pagode, avant de les joindre en signe de remerciements.

Pagode à Anuradhapura

Visite du site d'Anuradhapura

Offrandes à Bouddha

Au coucher du soleil, nous avons eu de la chance, car il y avait des tonnes de personnes présentes pour une cérémonie. Les gens déroulaient un long drapeau bouddhiste et entouraient la pagode en chantant. Des moines vêtus du traditionnel vêtement orange entouraient la pagode de satin.

Je me sentais en paix, au bon endroit, complète. L’odeur d’encens et les chants étaient fabuleux.

C’était la journée de Noël. Oups.

Bouddha à Anuradhapura

Cérémonie à Anuradhapura

Cérémonie Bouddhiste à Anuradhapura


Je vous invite à me suivre sur Facebook, si ça vous dit.

Pour conserver cet article sur Pinterest, c’est par ici:

Visite de Mihintale et Anuradhapura au Sri Lanka, une excursion dans les croyances spirituelles du pays. | Annie Anywhere