Polonnaruwa: Nice day for a walk!

Le guide à l’hôtel nous avait prévenu: « Il va pleuvoir aujourd’hui. », mais on ne l’avait pas cru sous le gros soleil matinal.

Un bol de curry pour déjeuner, et en route vers les ruines de Polonnaruwa!

Ma mère a commencé la journée en marchant accidentellement pieds nus dans un caca de singe. J’ai ris vraiment beaucoup, mais ce qui est beau avec l’amour maternelle, c’est que c’est inconditionnel.

On avait loué deux vélos qui avaient probablement fait la guerre. Sur le mien, la roue avant roulait en zig zag même quand je tenais le guidon droit. Le siège était sûrement la pièce la plus fiable de l’ensemble.

Visite de Polonnaruwa à vélo

Polonnaruwa

Ça n’a pas pris 5 minutes que le déluge a commencé.

On prends notre temps comme si on marchait au ralenti dans ces films où le décor avance à une vitesse folle autour du sujet.

Je préfère de loin la pluie à la foule.

Ruines de Polonnaruwa

Faire du vélo sous la pluie à Polonnaruwa

Ruines de Polonnaruwa

Polonnaruwa, c’est un site de pierres et de boue, de gazon et de vaches qui se promènent librement. Les motifs d’éléphants et de lotus nous ramènent en Asie, si les nombreux Bouddhas ne nous ont pas convaincus.

Ici, tous les Bouddhas sont sacrés, même s’il ne reste qu’un orteil de la statue originale.

Le pire avec la pluie, c’est l’entre deux. Ce moment où l’on tente désespérément de rester au sec, le sac à dos sur la tête, un foulard sur les épaules. Puis, une fois complètement détrempé, mais la caméra à l’abri, on peut enfin de détendre, parce qu’à quoi bon anyway…

La pluie est chaude, et on marche nus pieds dans les temples plein de sable et de flaques d’eau. Les gens courent autour de nous pour visiter le plus rapidement possible et se mettre à l’abri.

Le site est tout de même moins vivant que celui de Mihintale ou d’Anuradhapura. On y vient pour visiter d’abord, et on y prie . Rare sont les offrandes aux pieds des Bouddhas.

Reste que c’est l’endroit idéal pour une balade à vélo. Impossible de se perdre en visitant ce site du patrimoine de l’Unesco.

Quoi visiter à Polonnaruwa

Moonstone de Polonnaruwa, Sri Lanka

Une journée à Polonnaruwa

Nous, avec les cheveux collés dans le visage et assez d’eau accumulé dans nos pantalons pour réhydrater la Californie, on faisait bien rire les Sri Lankais.

Les touristes emballés dans leurs ponchos qui leur donnaient des airs de sac ziplock ambulants se pressaient. Les singes, eux, continuaient de se chercher des poux.

Sur nos bicyclettes qui nous laissent des traînées de boue dans le dos, on a croisé l’homme le plus heureux du Sri Lanka. À cheval sur son vélo rouillé, le chandail trempé, un grand sourire jusqu’aux oreilles: «Good day for a ride! », qu’il nous a lancé.

« Yes! Good day for a ride! », que je lui ai répondu, la bouche pleine d’eau de pluie à force de sourire.


Vous avez aimé ce billet? Épinglez-le sur Pinterest.Une visite de Polonnaruwa, beaeu temps, mauvais temps, est un must lors de votre voyage au Sri Lanka.